La complexité du “laboratoire réunionnais”, comme beaucoup de chercheurs ont l’habitude d’appeler La Réunion, s’amplifie aujourd’hui du fait de son insertion croissante dans l’espace global animé par la circulation d’idées, d’objets et de personnes. Ses logiques et dynamiques propres semblent échapper à la compréhension nuancée de sa réalité et, parfois, engendrer des interprétations rapides et schématiques. Sur la base de recherches de terrain, cet ouvrage veut rendre compte de la complexité sociale et culturelle de la société réunionnaise contemporaine en examinant ses différentes facettes dans un seul et même livre. Les chercheurs sollicités pour présenter leurs analyses viennent d’horizons divers. Anthropologues pour la plupart, ce sont des hommes et des femmes de La Réunion, de la Métropole et d’ailleurs. Après une introduction contextualisant les enjeux des recherches en sciences sociales à La Réunion, les thèmes abordés traitent de sujets contemporains importants dans l’île tels que les grands domaines fonciers, la violence, les pratiques religieuses, l’intégration, la créolisation, les pratiques alimentaires, la musique, l’éducation scolaire, la langue créole, la muséologie- les processus identitaires, la citoyenneté. l’alcool, les réinventions culturelles, etc. La disparité de thèmes et des approches est ici à l’image de la société multiculturelle locale dont il est question.

Sommaire

  • Introduction à la complexité réunionnaise
  • Structures et dynamiques internes aux grands domaines fonciers de La Réunion
  • Anthropologie du ” boire social ” à La Réunion
  • L’héritage de la violence à La Réunion
  • La relation à l’étranger à La Réunion
  • Institutions scolaires et culture réunionnaise
  • Le créole réunionnais
  • Généralisation des communications et changement social à La Réunion
  • Citoyenneté, créolité et laïcité dans l’espace médiatique réunionnais
  • Intégration et insertion des Chinois de La Réunion
  • Religion créole et dynamiques sociales à La Réunion
  • Manger et vivre ensemble à La Réunion
  • La quête d’authenticité dans les musiques réunionnaises
  • Mémoires et culture (s) à La Réunion
  • La Réunion : acculturation, créolisation et réinventions culturelles

Conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 10 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, code. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.

Page précédente