Racisme et sexisme dans le Brésil de Bolsonaro : débat avec Djamila Ribeiro

Fondation Jean-Jaurès

La victoire à l’élection présidentielle du candidat d’extrême droite au Brésil, Jair Bolsonaro, ainsi que ses différentes prises de position, ont provoqué une très inquiétante augmentation de propos mais aussi d’actes racistes et sexistes. On en débat à la Fondation, dans le cadre de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes, et en partenariat avec les Éditions Anacaona, Autres Brésils et le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, avec Djamila Ribeiro, philosophe et journaliste, référence du mouvement féministe noir au Brésil, à l’occasion de la parution en français de ses deux essais “La Place de la parole noire” et “Chroniques sur le féminisme noir “. Est également présente Paula Anacaona, directrice des Éditions Anacaona. Jean-Jacques Kourliandsky, directeur de l’Observatoire de l’Amérique latine de la Fondation, introduit et conclut le débat. La rencontre est animée par Adèle Goliot, administratrice d’Autres Brésils.

Reconnue d’utilité publique dès sa création en 1992, la Fondation Jean-Jaurès est la première des fondations politiques françaises. Lieu de réflexion, de dialogue et d’anticipation, elle agit depuis vingt-cinq ans pour construire un monde plus démocratique, comprendre l’histoire du mouvement social et ouvrier et inventer les idées de demain.

Conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 10 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, code. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.

Page précédente